Netflix fait appel aux Marseillais

Netflix fait appel aux Marseillais

Le tournage d’une série Netflix va partiellement se dérouler dans la ville de Marseille. Le géant de l’audiovisuel va organiser un casting pour employer des Marseillais à la figuration pour des scènes sur le thème de la Seconde Guerre Mondiale.

Une série prometteuse

Une toute nouvelle série sera disponible sur Netflix, le tournage commence bientôt à Marseille et aura besoin de monde pour la figuration. Un défi risqué mais intéressant que l’entreprise a décidé de relever.

Une série basée sur le réel

La série Homonyme de Netflix n’a pas fait l’unanimité au sein du public de la plateforme de streaming. La toute nouvelle série, intitulée Transatlantique, se basera sur l’histoire peu connue mais héroïque de Varian Fry. Ce héros, journaliste américain de profession, a sauvé entre 2 000 et 4 000 Juifs lors de la Seconde Guerre mondiale selon les informations récoltées. C’est donc dans les années 1940 que ce brave acte a permis le sauvetage d’un grand nombre de vies.

C’est au cœur de la capitale européenne de la culture (2013) que Fry a pu aider les réfugiés dans leur situation chaotique.

Un moyen de s’amuser en réalisant un projet sérieux

Netflix à la recherche de figurants

Les Marseillais passionnés de cinéma sont les bienvenus pour candidater au poste de figurant pour la série. La plateforme n°1 de streaming recherche le plus de monde possible pour trouver les meilleurs profils. Pour mettre en scène l’histoire de Marseille, rien de mieux que des personnes originaires de la ville.

La ville de Marseille redevient une ville attractive, surtout au niveau du cinéma. La capitale de la Provence a déjà accueilli 385 tournages sur l’année 2020 uniquement. Les circonstances sanitaires ont ralenti les chiffres, mais la dynamique marseillaise est en bonne voie.

Participation au casting

Pour son casting, Netflix n’a pas été trop stricte. La grande majorité des habitants de la ville peut participer et tenter de gagner un rôle dans la série.

Les critères du casting

À la recherche d’un grand nombre de figurants, la “Netflix Company” a donné des critères larges à Airlift Productions. La société de production peut accepter des profils allant de 16 à 75 ans. Le but est de trouver les personnes idéales pour incarner des réfugiés à Marseille sur l’ère de la guerre. La session d’essai se déroulera du 13 au 15 janvier.

Quelques contraintes tout de même : les tatouages, piercings, mèches et autres coutumes trop modernes ne peuvent pas être acceptées par la boîte de production. La série se montrera stricte sur un point non négligeable : le réalisme dont doivent faire preuve les personnages et les figurants.

Un projet alléchant

Il était logique que la série se tourne à Marseile. En plus d’avoir permis à des réfugiés d’être en sûreté, la ville a donné le nom du journaliste américain à une de ses places, la place Varian Fry.

Une rémunération de 84,50€ pour 8h de travail sera offerte aux figurants. Pour les silhouettes, 126,74€ sont prévus. L’essai d’un costume est rémunéré 15,53€.